Un sondage pour la Bretagne

L’association Dibab lance une souscription pour financer un sondage sur les attentes institutionnelles des Bretons.

Rebelles ou réfractaires les Bretons ? Mais que pensent-ils vraiment ? Que veulent-ils en fait ? Comment envisagent-ils leur avenir institutionnel et politique dans ces temps qui changent ?L’association DIBAB – Décidez la Bretagne en partenariat avec Breizh Civic Lab, Le Journal de la Bretagne, et Radio Naoned, veulent interroger les Bretonnes et les Bretons par l’intermédiaire de professionnels des sondages régionaux : l’entreprise TMO.

L’association DIBAB – Décidez la Bretagne a été créée en 2014. Son but originel était d’organiser des votations citoyennes concernant le redécoupage territorial de la Bretagne et son évolution institutionnelle. À son actif, l’organisation bénévole de consultations dans 20 communes, dans les cinq départements bretons. Les scrutins avaient réuni 12,08 % de participation en moyenne, 89,25 % des votants s’étaient exprimés en faveur de la réunification de la Bretagne, 79,36 % pour l’Assemblée de Bretagne.

DIBAB – Décidez la Bretagne s’est aujourd’hui associée à d’autres acteurs afin de lancer un sondage, pour questionner les Bretonnes et les Bretons. Objectif : remettre la question du découpage territorial et de l’évolution institutionnelle de la Bretagne au cœur de l’actualité et des enjeux politiques. En effet, depuis la grande réforme des régions en 2014, le sujet est moins médiatisé, malgré les manifestations qui ont eu lieu à Nantes ou à Rennes récemment, ou la pétition lancée par Bretagne Réunie qui a pourtant recueilli 100.000 signatures demandant le retour de la Loire-Atlantique en Bretagne administrative.

Dibab est soutenue dans sa démarche par le think tank (groupe de réflexion), Breizh Civic Lab, qui ambitionne de développer des réflexions, des actions afin d’envisager l’avenir politique de la Bretagne, mais qui cherche également à proposer et expérimenter de nouvelles pratiques collectives. Rien de surprenant à ce que le groupe de réflexion rejoigne la démarche de Dibab : « Cette opération s’inscrit pleinement dans la stratégie du think-tank Breizh Civic Lab. Il s’agit d’une première étape nécessaire à l’identification des problématiques qui nourriront le grand débat citoyen régional que nous appelons de nos vœux et qui serait mené avant les élections régionales à l’échelle de la Bretagne historique. Celui-ci pourrait alors déboucher sur une consultation démocratique menée par les collectivités ou bien un référendum par l’État lui-même. »Une quinzaine de questions, en cours de rédaction, seront posées à un échantillon représentatif sur les cinq départements bretons. Les résultats seront dévoilés en exclusivité dans Le Journal de la Bretagne et sur Radio Naoned, en tant que partenaires médiatiques. 10.000 euros sont nécessaires pour mener à bien l’opération. Pour la financer, une collecte de fonds a été lancée sur la plateforme bretonne de financement participatif Kengo, à l’adresse suivante : https://kengo.bzh/projet/soutenez-un-sondage-exclusif-en-bretagne.

https://kengo.bzh/projet/soutenez-un-sondage-exclusif-en-bretagne

Près de 7.000 euros ont déjà été récoltés !